Monseigneur William Francis Luke AMADEO-IEZZI

IN MEMORIAM

Nous déplorons la mort de Mgr Luke Amadeo, survenue le 4 janvier 2018 à la Guadeloupe. Ce prélat était le Président du Grand Collège Episcopal de France et d’Afrique. Né le 28 novembre 1949 en Pennsylvanie, aux Etats-Unis d’Amérique, de nationalité américaine, il a été formé religieusement au sein de l’Ordre des Franciscains et faisait partie en 1977 de la congrégation « Good Samaritan Franciscans of New Jersey. »

Ordonné prêtre au sein de North American Old Roman Catholic Church et consacré à l’épiscopat par Mgr Joseph-lawrence Vellone en 1994, Mgr Amadeo a été nommé évêque de l’Eglise Vieille Catholique Romaine de la langue de France et des Antilles et nommé en Guadeloupe. Cette consécration avait été décidée en 1991 par le Conseil suprême de l’Eglise des Philippines, où Mgr Amadeo avait commencé son apostolat auprès des pauvres, auprès de Mgr Macario GA y Vilches, ancien membre du Conseil oeucuménique des Eglises à Genève.

Mgr Luke Amadeo a installé sa paroisse dans un premier temps dans le ghetto de Boissart en Guadeloupe et a oeuvré au profit des délinquants et des drogués ainsi qu’en qualité d’aumônier des prisons. Il s’est installé ensuite à Petit-Canal (Guadeloupe) créant la paroisse Sainte Rita où depuis quelques années il luttait contre une maladie pulmonaire qui l’a emporté. Il a consacré sa vie au service des plus démunis et a vécu jusqu’au bout dans la plus grande simplicité.

Mgr Luke Amadeo était Grand Officier de l’Ordre de la Sainte Croix de Constantin le Grand. Cette distinction lui a été décernée pour avoir été à l’origine de l’installation en France de l’Ordre Souverain Apostolique des Hospitaliers de Saint Jean, par lettre patente ordonnant la nomination de Mgr George de Saint Hirst, Evêque d’Atkinson-Castle Bruce, à la fonction de Supérieur Général, Magister de l’Ordre, le 18 avril 2002.

RESQUIESCAT IN PACE