SPECTACLE EXCEPTIONNEL

Vendredi 22 décembre 2017 à 19h.
Dans la chapelle du Prieuré de saint Jean
Des amis du monastère orthodoxe de Saint Michel du Var nous font la joie de nous présenter
un spectacle poétique et musical sur un texte inédit de Jean-Yves LELOUP.
Sur le thème de Marie-Madeleine / Myriam de Magdala
« Si je me tais, les pierres crieront »
Une corbeille circulera après le spectacle au bénéfice des acteurs
qui nous font l’amitié de jouer dans notre chapelle.
Pas de réservation / Venez nombreux.

Une création de la Cie Folheliotrope sur un texte inédit de Jean-Yves Leloup

« Je suis une femme qui aime,
C’est l’Amour qui m’a ouvert les yeux et le cœur et cette fine pointe de l’âme
qui m’a permis de Le voir vivant »

Qui était Marie-Madeleine, la Myriam de Magdala des Évangiles ?
Prostituée repentie, femme amoureuse, femme transgressive, femme mystique, femme offerte dans l’abandon total, Apôtre des apôtres, c’est elle que le Christ choisit comme témoin de Sa Résurrection au matin de Pâques.
Nous revivons avec Elle ce temps des premiers disciples, avec sa sœur Marthe et son frère Lazare, Pierre, Jean, et puis Judas, le « traître », qui a fait ce qu’il devait faire pour que les Écritures s’accomplissent ».
Une parole poétique et moderne qui témoigne de son long cheminement vers l’Amour dans la présence de Yeshoua, le Christ, son Rabbouni.

Jean-Yves Leloup est prêtre orthodoxe, écrivain et théologien.
Il a donné des traductions et des interprétations innovantes des Évangiles ainsi que des évangiles dits « apocryphes ». Il a consacré une grande part de son œuvre à sa rencontre avec le mystérieux archétype de Marie-Madeleine. Du temps où il était dominicain, Jean- Yves Leloup a vécu plus de dix ans à la Sainte-Baume comme directeur spirituel du monastère. Il était en contact permanent avec la forêt relique et la grotte où Marie- Madeleine aurait vécu les trente dernières années de sa vie en ermite.

Mise en scène et interprétation Veronika Dimicoli

Création musicale et interprétation Nirina Ralaivola

Traduction des paroles du Christ en syriaque Père Youhanna Geha

Costumes Marianne Monty

« Il fallait l’audace, la foi et le talent de Veronika Dimicoli pour oser incarner la parole de cette nouvelle Eve, à la fois sauvage et angélique, femme entière et entièrement donnée à Son Seigneur, fidèle et libre comme seul l’Amour sait être fidèle et libre »… Jean-Yves Leloup